Les Celtes célébraient-ils les solstices et les équinoxes?

Les solstices et équinoxes, moments cosmiques forts de l’année, ont enthousiasmé les populations rurales depuis le néolithique et étaient bien sûr connus des Celtes. En fait, les 4 fêtes celtiques, qui en sont décalées d’environs 40 jours, marquent elles aussi les 4 saisons (leur milieu plutôt que leur début). Samain, Imbolc, Beltaine et Lugnasad étaient donc bien les seuls grands événements de l’année donnant lieu à des rituels et des festivités.

En fait, la célébration des solstices et équinoxes est apparue dans les mouvements néo-druidiques. Chez les Celtes, ce sont donc des coutumes très récentes.